Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Reprendre de l'Elan

Illustration

Quand Limoges est en phase avec son public, rien ne peut leur arriver. il faudrait que la direction du club pense que cela ne va pas durer autant que les impôts. En fin de saison, il faudra fournir de bons comptes, avec de bons chiffres et que les supporters sachent s'ils doivent encore et toujours être le 6ème homme ou si on continue à les prendre pour des vaches à lait... en attendant c'est un autre type de ruminant que l'on va affronter : L'élan Chalon, présentations.

Mise à part cela, il y a des matchs à gagner pour essayer de se maintenir. Ce déplacement à Chalon promu en Betclic Elite s'organise pour rester à ce niveau. Avec 5V et 7D ils sont dans le bon wagon malgré un effectif qui fleurait surtout la ProB.

L'effectif :

Les meneurs :

Antoine Eito : il n'avait plus de propositions pour jouer en Elite alors il avait fait le choix de descendre en ProB pour finalement remonter avec Chalon. Pari réussi en 2 saisons. Ses stats sont sensiblement les mêmes, on connait tous ses qualité de défenseur qu'il a travaillé encore un peu plus en 3X3, ses défaut se résument à une adresse perfectible de loin et un don pour s'attirer les foudres du public à Beaublanc. Soit il met dedans avec un gros pourcentage, soit il est en travers et là rien ne rentre.

Matthieu Missonnier : formé au club, il est parti à Denain en Pro B pour se faire la main. Il revient au club pour seconder Antoine. ce n'est pas un fou offensivement, il organise et surtout il fait souffler les copains.

Les extérieurs :

Kenny Baptiste : 23 ans formé au club. Il a vécu la montée, et il est hyper responsabilisé depuis. 24min/match, 9pts 4rbds, un tout petit pourcentage de loin. Bonne vision de jeu, il va continuer à progresser en étant sur le terrain. C'est une bonne politique de club.

Demonte Harper : il vient d'arriver d'Israël où tout s'est arrêté ; on le connait, il était à Limoges la saison dernière. Poste 1-2 voire 3. Très polyvalent, Présent dans toutes les lignes de stats sans jamais être décisif. On va voir comment il va se comporter contre son ancien club.

Jermaine Love : arrive de Russie. C'est le shooteur longue distance de l'équipe. Pas un grand rebondeur, la défense c'est accessoire pour lui; Il est là pour planter des paniers de loin et pour finir le jeu rapide.

Aleksej Nikolic : il est Slovaque, donc c'est une machine de loin, hyper fiable aux LF, très bon passeur. Il est donné poste 2 mais c'est un vrai 1. Il sait tout faire à part prendre des rebonds, mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. Gros duel en perspective contre Beaufort, AppleBy ou Ugolin peut-être.

Dirk Williams : C'est l'autre shooteur de loin. Lui est plus polyvalent, présent au rebond des 2 côtés du terrain, son physique lui permet de défendre sur des poste 4.

Les intérieurs :

Olivier Cortale : Il oscille entre la Pro B et L'Elite. Ses stats ne bougent pas trop selon le niveau. Poste 4 in the paint comme on dit; Pas de shoot de loin, gros rebondeur offensif c'est son fond de commerce. Un jeu dos au panier efficace.

Lionel Gaudoux : formé à Boulazac, il a tardé à éclore. Mais il fait sa meilleure saison au plus haut niveau où il a joué. Poste 4, un gros physique, il se complète bien avec Cortale. Très présent aussi au rebond offensif. attention c'est notre point faible le rebond. Pas de shoot de loin. Le sortir de la raquette est une bonne idée.

Mattias Markusson : Suédois de 2m17 avec des bras à rallonge. Pas un grand attaquant, un rebondeur correct par rapport à sa taille. Ne joue pas beaucoup depuis le début de saison. Peut-être un peu de mal à s'adapter au niveau ?

Einaras Tubutis : Le Lituanien est blessé, le club et lui viennent de se séparer à l'amiable.

L'analyse :

Il faut continuer et capitaliser sur la victoire de dimanche. Encore et encore il faudra assurer notre rebond, jouer sur nos forces qui sont le jeu rapide, l'adresse de loin et ne rien donner de facile. Il y aura des duels à n'en pas douter qui seront cruciaux. Le poste 1 devra être parfait, le poste 4 se devra d'être dominant. On peut essayer de jouer dessous car ils leur manquent un grand et les nôtres ont montré de jolies choses face à bien plus forts.

Ils connaissent nos faiblesses et ils vont s'appuyer dessus c'est certain, à nous de faire en sorte que ce ne soit pas signe de défaite parce que l'on est capable de maîtriser notre rebond même contre d'excellents rebondeurs.

  • Autour du match
  • Commentaires (9)