Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Victoire à la parisienne !

Le CSP l'emporte sans trembler (107-88) face un Chalon vite dépassé par une équipe limougeaude sérieuse dans tous les secteurs de jeu. Analyse.

Du travail bien fait qui permet au CSP de laisser à distance respectable les candidats au maintien en Betlic Elite .Cette mission semble dans nos cordes.
Le point noir du match est le sifflet intempestif de nos trois postiers.

Un contexte sportif et extra sportif toujours aussi tendu !

Après la leçon de basket prise porte de la Chapelle par une grosse équipe parisienne avec un collectif fonctionnant à la quasi perfection et de grosses individualités, le CSP se devait de réagir face à une équipe du milieu de classement.
Elle a fait avec un collectif répondant présent et ses cadres au top niveau.

L'extra sportif inquiète encore et encore, notamment avec le comportement des dirigeants forcenés retranchés au siège du club. Lâchez l'affaire mesdames et messieurs.

BEAU SUCCèS D'Une belle éQUIPE (107-88)

Banderole taquine des ultras "Vous avez pensé aux Tokens?" Pas sûr que la direction actuelle ait apprécié le piquant de ce trait d'humour.

Un match à SENS UNIQUE

Pour le dire crûment, il n'y eut pas de rencontre La seule peur qu'a connu beaublanc se situe en début de rencontre avec un six zéro, anéanti par un sept zéro des locaux. Si Chalon s'est accroché en début de rencontre, le CSP termine le premier quart-temps en menant de six points.
Limoges plie le match au deuxième quart-temps avec un 28-18,puis en les laissant à moins 20 au troisième. Le CSP maîtrise le match au dernier quart-temps laissant les visiteurs à moins 19. L'écart ce soir entre les deux équipes était sans appel.

Belles prestation de l'équipe

L'équipe s'est ressaisie, en mettant de l'intensité dès le début du match en revenant illico sur les visiteurs après avoir pris deux tirs primés. Elle s'est facilitée la vie de suite, gagnant en confiance face à Chalon, bien empotée, à l'exception d'Antoine Eito, hué comme il se doit.

Appleby a réalisé un match plein (26 points en 34 minutes, avec 9 passes décisives pour 2 balles perdues, tout en prenant 4 rebonds pour une évaluation de 33. Chapeau l'artiste. Inspiré, menant son équipe au succès.
Bien secondé dans le lead par Kameron McGusty, pas loin de son meilleur match de la saison (et surtout très loin de sa prestation fantôme de samedi dernier). Du scoring (19 points en 26 minutes ) avec un taux de réussite exceptionnel à deux et trois points, tout en participant à la distribution (4 passes décisives).
La prestation des deux américains n'est pas la seule satisfaction individuelle de ce soir.
Par son activité et son intensité , Ike Udanoh a réussi un gros match avec 10 points tout en prenant 3 rebonds, avec deux passes décisives. Beaublanc a aimé.
Sans oublier Nicolas Lang et Danilo Nikovic qui, après avoir été les seuls limougeauds à surnager face à l'armada parisienne, ont été à leur niveau soit du top : 14 points pour Nicolas et 15 pour Nikolic sans déchet avec une participation active au jeu.
Alexandre Chassang, tant dans le scoring qu'au rebond a réussi un très bon match.
Beaufort, Nenadic et Goins, sans être transcendants, ont participé eux aussi au succès de l'équipe.
Que dire du coaching ? la prestation de son équipe en confiance lui a permis de passer une soirée tranquille.

LE TOP :

l'équipe et les joueurs

qui, en dépit du contexte, donnent le meilleur d'eux même. Félicitations messieurs.

Kevin Anstett

pour cette belle équipe, qui, avec deux victoires supplémentaires et la dynamique qui en aurait résulté, serait confortablement installée dans le top huit.
De la trouvaille, de l'état d'esprit. Telle a été le travail effectué par cet excellent directeur sportif.Merci Kevin !

Bis repetita contre Saint-Quentin espéré

Une victoire samedi prochain contre Saint-Quentin permettrait au CSP de faire un grand pas vers le maintien sportif.
L'attitude ainsi que les belles prestations individuelles vues ce soir permettent raisonnablement d'envisager un succès même si Saint-Quentin a battu le leader ce soir, (diminué et fatigué quand même). Belle performance des nordistes. Le CSP peut le faire et aura besoin de Beaublanc.

  • Autour du match
  • Commentaires (14)