Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Pour retrouver de la voix

Illustration

48h après une déconvenue en Allemagne, il est temps de prendre la route de la Loire et de fredonner à nouveau l'air de la victoire aux oreilles de Jean Denys Choulet pour un Limoges CSP qui rattrape sa J13 ce jeudi avant d'enchaîner dès samedi en recevant Bourg. Quel mois de janvier ! Présentation.

Roanne : ce trouble-fête !

Ce n'est plus une surprise, la Chorale ne se contente pas de jouer le maintien malgré ses moyens limités. Certes elle ne truste plus le podium de l'Elite comme du temps des Salyers et autres Spencer mais elle se permet encore des coups d'éclat en particulier sur son parquet de la Halle André Vacheresse. Dernière victime en date ? Les Mets92 du prodige Wemby qui a vu sa série de victoires et surtout de matches à 30pts et plus (4 consécutifs) prendre fin de façon abrupte (102-77) face à Ronald March et ses équipiers. La 13ème masse salariale de la division pointe ainsi aux portes des playoffs en 10ème position avec le bilan inverse de Limoges : 6 victoires pour 8 défaites. Comme à son habitude le coach, qui sera à jamais célèbre pour avoir exhibé son séant à la sortie de Beaublanc, a confié les clés du camion à ses américains et ses 3 meilleurs performeurs passent donc plus de 30min chacun sur le terrain... une mayonnaise qui semble prendre cette saison

L'effectif

Les arrières

STEFAN MOODY Micro-meneur (1m78) qui a roulé sa bosse dans mal de championnats européens (Turquie, Grèce, Russie, Hongrie) mais toujours dans des équipes discrètes, les plus argentés hésitant à investir dans un modèle de poche. 12,2pts mais surtout un impressionant 6,8 passes décisives... Le bonhomme sait fixer !

RENATHAN ONA-EMBO Dans la famille Ona-Embo je voudrais le Renathan... contrairement à Carl, il n'a pas choisi l'INSEP mais la NCAA et a tenté la Serbie après sa non-draft. Le COVID étant passé par là, sa saison fut écourtée et il est revenu en France en 2020-21. Une petite dizaine de minutes par match pour un rendement symbolique mais une rotation à la mène néanmoins.

KYLE FOSTER Un arrière rookie tout juste sorti d'une petite fac de Washington DC, les Howard Bisons. Scoreur (14,4pts) qui dégaine à 43% à 3pts, il ne va pas falloir lui laisser les mêmes espaces qu'à Dunn !

KADRI MOENDADZE Arrière français formé à Cholet, troisième expérience en Elite après Cholet et Orléans. Il a passé toutes ses autres saisons en ProB. Elément majeur la saison passée à Aix-Maurienne, il bénéficie d'une douzaine de minutes en rotation à Roanne et produit 5pts environ.

RONALD MARCH l'ailier ALL STAR est LE leader de la Chorale 2023 ! Comme d'habitude avec Choulet, Ronald a tous les tickets shoot et le système JDC tourne autour de lui depuis maintenant 3 ans. 19,7pts (40% derrière l'arc), 5 rebonds 3 passes... du solide ! Pas grand chose à faire pour le museler, il faut soit le laisser faire son show, soit le limiter au mieux mais l'anéantir est un doux rêve.

ARTHUR BRUYAS jeune ailier français produit maison. Mis en couveuse dans la région entre St Chamond et St Vallier en ProB, il revient au bercail avec une petite dizaine de minutes et 2pts et 1,4rbds.

ALEXANDRE BOUZIDI Espoir sorti de l'INSEP, il grapille quelques minutes au bout du banc.

BIRAHIMA SYLLA Espoir produit maison très rarement utilisé.

Les intérieurs

JAKEENAN GANT Deuxième année en Europe et deuxième année à Roanne pour l'ancien de GLeague. Un poste 4 à la Rodriguez, 2m03, 8,4pts et 4,4rbds. Il avait presque 30min de temps de jeu l'an dernier mais plus "que" 21min cette saison. Pas un grand shooteur à 3pts mais de la puissance sous le cercle.

MAXIME ROOS Formé et révélé à Levallois, ce poste 3/4 JFL a passé une saison "bof bof" à Bourg avec le projet Legname qui a fait Pschit. Très athlétique et aérien, il est aussi redoutablement efficace de loin (44%). Avec 20min en moyenne il a pleinement la confiance de son coach et n'est pas pour rien dans les exploits roannais.

YANNIS MORIN Formé à l'INSEP, le pivot de 2m08 a touché du doigt le rêve NBA avec OKC mais a depuis repris le chemin de l'hexagone et visité une bonne partie de l'Elite (Le Mans Nanterre, Châlons-Reims et maintenant Roanne) sans jamais s'imposer comme certains intérieurs US.

SILVIO DE SOUSA Fils de Jean Jacques Conceiçao ancienne figure limougeaude des années 90, le pivot angolais est issu de la très prestigieuse fac de Kansas où il avait un rôle de rotation. Il est très rentable sous les ordres de JDC : en seulement 16min il produit 8,8pts et 4,7rbds (soit le rendement de bien des titulaires en Betclic Elite avec 20 à 30 minutes de temps de jeu...).

L'analyse

De la prudence avant tout ! On vous avait dit que Gravelines puait le match piège et ça n'a pas raté. Roanne c'est aussi un coupe-gorge. Il faudra se méfier des ligériens. Toutefois, on a aussi du mal à imaginer deux matches de disette consécutifs pour Nico Lang qui devrait donc faire un récital et on fait confiance au staff limougeaud pour bien scouter le collectif de la chorale et nous pondre des solutions pour la faire déchanter aussi bien que Dijon a su le faire (défaite 101-96).

  • Autour du match
  • Commentaires (24)