Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Ne pas philosopher

Illustration

Après une longue trève, Limoges retrouve la BCL pour la phase retour du TOP16 et c'est Athènes qui fait le déplacement en Limousin. Les deux équipes ont procédé à des ajustements d'effectif mais surtout le CSP a retrouvé le goût de la victoire qui le fuyait depuis un moment. Alors revanche ? Présentation.

L'AEK a renforcé sa mène... mais pas que !

On avait vu lors du match aller en Grèce que les Athéniens pouvaient compter sur un puissant secteur intérieur avec un Akil MITCHELL qui s'était littéralement baladé au milieu des intérieurs limougeauds. Vous pouvez retrouver ICI notre preview de cette première rencontre (dont très peu avaient relevé le calembour du titre à notre plus grand regret ^^). C'est donc sur les lignes arrières que les Grecs ont porté leur attention et leur ex-maître à jouer Tim FRAZIER et l'arrière Cameron McGRIFF ont fait les frais du mécontentement local. c'est dans "une sorte" de trade avec Le Mans que l'AEK a trouvé son bonheur : McGRIFF a pris la direction de la Sarthe pendant que Brynton LEMAR, meneur du MSB qui peinait à briller en championnat (mais revivait en CdF ou à la Leaders Cup) a fait le chemin inverse et a lâché 20pts 3rbds et 2pds pour son premier match chez les Hellènes.

De son côté, Tim FRAZIER, l'arrière aux 304 matches NBA qui ne trouvait plus les passes décisives pour ses partenaires s'est vu confier les rennes de la SIG Strasbourg pour suppléer l'ex-limougeaud JB Maille qui vient malheureusement de se refaire les croisés.

Illustration

Pas question pour autant pour les dépensiers grecs d'ignorer le secteur intérieur et ils ont enregistré le retour de l'ultra vétéran Dimitrios MAVROEDIS (2m12 37 ans !) le temps d'une rencontre avant de s'assurer les services du pivot espagnol Pere ORIOLA (2m08 30 ans international lors des fenêtres) qui végétait à Girona après 4 ans au Barça où il a goûté à l'EuroLeague. Il a produit 5pts 7rbds en 18min pour sa première sortie en ligue ESAKE.

Mitchell MVP

Notons aussi qu'Akil MITCHELL a été nommé MVP du mois de février en BCL avec 19pts 13rbds vs Galatasaray et 21pts 9rbds 5pds contre le CSP. L'intérieur américain a survolé les débats. Il recevra son trophée lors de la prochaine journée à domicile face aux Turcs dans une salle qui aura enfin purgé ses 3 matches à huis-clos.


Du soutien de poids

L'initiative de l'AEK est à souligner : le club a choisi d'utiliser un avion charter pour faire le trajet Athènes-Limoges en direct (ce qui n'est évidemment pas possible sur des lignes régulières) et histoire d'amortir la dépense, les places restantes dans l'avion ont été proposées aux supporters via un pack comprenant avion + place à Beaublanc. L'AEK pourra donc compter sur plusieurs dizaines de soutiens en tribune.


Le CSP pas en reste

Si Limoges est loin d'avoir les moyens financiers des Grecs (mais les ont-ils vraiment ? Certains joueurs de l'AEK avaient fait état de retards de paiement en décembre/janvier et certains avaient même demandé un transfert... la destination hexagonale n'est peut-être pas un hasard : on n'est pas très argentés en France mais on paye rubis sur l'ongle !) le CSP n'a pas ignoré ses points faibles et après des semaines de galère à la mène avec des profils combos souvent pris à la gorge sur les remontées, s'est enfin décidé à recruter un vrai meneur de formation pour soulager Bryce JONES et mettre un terme à l'expérience ratée Javontae HAWKINS. L'arrière au mental un peu fragile est parti se rassurer en Allemagne où il avait ses marques pendant que le canadien Marek KLASSEN porte désormais sur ses solides épaules la conduite du jeu cercliste. Will YEGUETE et Kenny KADJI vont se voir beaucoup plus alimentés au poste bas (et le Camerounais devra d'ailleurs passer plus de temps près du petit arc de cercle plutôt qu'au delà de la ligne à 6m75), ce qui pourra faire le plus grand bien en aérant le jeu extérieur et permettant de trouver les snipers. Le principal renfort attendu par tout Beaublanc n'est pourtant pas une recrue externe mais bel et bien le retour ne notre petit taureau, l'intérieur dansant et inclassable qu'est Desi RODRIGUEZ. S'il a repris les entraînements et la ré-athlétisation suite à sa lourde opération, le doute plane encore sur son niveau d'aptitude. Quoi qu'il en soit, quand on reverra Desi sur le parquet, c'est Malcolm MILLER qui fera ses bagages puisque son contrat consistait à suppléer Desi.

  • Autour du match
  • Commentaires (5)