Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Le chaudron avant la St Sylvestre

Illustration

A peine trois semaines après le match aller, Limoges se déplace au Portel pour sa première rencontre de la phase retour. Les espoirs de Leaders Cup pourtant acquis sur le terrain ont été douchés par les sanctions administratives. Comme l'a dit Nico Lang, il faut tourner le page et repartir de l'avant. Actuels 14èmes, les limougeauds sont sortis de la zone rouge et semblent motivés pour retrouver la première partie du classement malgré le fardeau. Présentation.

L'effectif

Pas de changements dans les rangs nordistes depuis notre présentation du 2 décembre, en revanche côté limougeaud les lignes ont bougé. Exit Shittu qui avait donné 5pts 2rbds en 8min et nouveau départ avec Udanoh qui avait montré de belles choses pour sa première sortie contre Nanterre avant de manquer de se faire éborgner. Retour aussi de Nico Lang qui avait raté cette rencontre en raison d'une côte cassée. Le sniper limougeaud va mieux comme en témoignent ses 15pts face au club des Hauts de Seine (même s'il a raté 2LF dans le même match... ses 2 premiers échecs de la saison pour l'anecdote !).

A quoi s'attendre ?

Coach K pourra donc compter sur un effectif au complet et si jamais il se décidait à faire confiance à Lucas Ugolin, il aurait même une sacrée rotation sur laquelle pianoter.

Au delà de la victoire à prendre pour conclure 2023 sur une note très positive, le petit point-average de seulement 3 unités pourrait s'avérer précieux à récupérer... histoire de montrer aux dirigeants que c'est possible d'en récupérer 3 ?! (Suivez mon regard).

Ultras remontés

Les plus connectés parmi vous sur les réseaux sociaux n'auront pas manqué le communiqué des Ultras-Green qui demandent des comptes à la direction du club (mais c'est la DNCG qui a eu l'idée en premier). Tout comme le peuple limougeaud qui commence à réaliser que la situation est bien plus grave que la douce mélodie qu'on nous joue depuis des mois (cf les réponses à ce candide tweet de Noël), les supporters posent à notre sens les bonnes questions. Les réponses viendront-elles ? Tout vient à point à qui sait attendre, à bon entendeur...


Noël au coin du feu

Un dernier mot sur le drame qui a touché le BCM Gravelines-Dunkerque le jour de Noël : la salle Sportica a été réduite au néant non pas par la gestion calamiteuse d'Olivier Bourgain puisqu'ils avaient pris le soin de se débarrasser d'Averell quelques mois auparavant, mais ce sont les flammes qui ont ravagé la mythique salle nordiste. La forêt de poutres n'est plus et les images de désolation nous touchent au plus haut point, nous limougeauds qui chérissons notre Beaublanc. Fort heureusement, aucune victime n'est à déplorer mais le BCM doit repartir de zéro matériellement puisque tout leur équipement était domicilié à Sportica. Dunkerque, Le Portel, Lille et même Orléans (pour un évènement exceptionnel à 10.000 places) ont proposé de prêter leurs salles pour permettre au club de repartir en 2024 alors que les dirigeants s'interrogent quant à la survie même du BCM. En revanche si vous entendez parler d'une cagnotte dans une boulangerie limougeaude méfiez-vous quand-même...

  • Autour du match
  • Commentaires (16)