Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

DU SéRIEUX SUR LE PARQUET !

Illustration

Le CSP l'emporte logiquement face à des banlieusards tendus qui ont disjoncté en fin de match (79-68). Un doigt dans l'oeil pour Udanoh, une chaise dans l'oeil pour un gamin du public, une disqualifiante, une demande en mariage... Le Beaublanc Circus est là pour vous ! Analyse.

On a vu des limougeauds impliqués qui ont remporté trois des quatre quart-temps en gagnants la bataille du rebond (35-29) avec un duo Alexandre Chassang-Danilo Nikolic royaux dans ce domaine. Première mi-temps fabuleuse de Nicolas Lang avant qu'il ne roule à l'ordinaire en seconde période. Seule ombre au tableau : les pertes de balle, notamment celles d'Appleby qui s'est rattrapé par des tirs de grande classe à un moment où la barque limougeaude tanguait.

Embûche à Noël

Franchement, ça sent le sapin au CSP. Normal, c'est Noël. Le club n'a plus un fifrelin, juste de quoi s'acheter des chouquettes et sortir quelques blagues ben senties au dessous la ceinture. La routine, en somme.
Plus sérieusement, la décision de la fédération correspond à la jurisprudence en vigueur, appliquée à Pau et Lyon. La présentation des comptes ainsi que la situation financière ne permettaient pas d'obtenir plus, même si au fond de nous même nous l'espérions toutes et tous.

Le premier semestre 2024 va être une épreuve pour la ville, les amoureux de basket, les supporters et le public ô combien fidèle. L'équipe actuelle en difficulté va devoir finir la fin de saison sans ce que cela préjuge de la suite. Des projets alternatifs ne vont pas manquer. A ceux-ci d'être crédibles et surtout de convaincre la direction actuelle que tout a une fin.
Aparté cinématographique. Tout le monde n'est pas Sofia Coppola, réalisatrice hors pair, autrice notamment du chef d'oeuvre, "Lost in translation" qui s'est créée une filmographie sans qu'il puisse être fait référence à l'immense réalisateur des parrains et d'Apocalypse Now...Et parfois, il faut malheureusement se rendre à l'évidence.
Bon, sauvons ce qui peut l'être au niveau sportif. Place à la réception de Nanterre dans l'antre de Beaublanc.

LE CSP L'EMPORTE LOGIQUEMENT (79-68)

Limoges intéressant en cette première période (45-31)

Beaublanc au rendez-vous. Bonne nouvelle : retour de Nicolas Lang et arrivée d'Ike Udanoh.
Beau premier quart-temps du CSP (23-18)
Les cerclistes démarrent la rencontre avec Appleby, Beaufort, Nikolic, Chassang et McGusty. Ouverture du score de Nanterre par Rodriguez et Begarin (0-4). Deuxième faute de Chassang en une minute. Le CSP tendu, bafouille son basket. Bibbins à son tour sifflé. Cafouillage des deux côtés. Nikolic fait revenir les locaux à moins un (3-4). Udanoh ouvre son compteur (5-4). Beaufort en réussite (7-4). Approximations offensives des deux côtés. McGusty adroit derrière l'arc de cercle (10-5). Le CSP met de l'intensité en attaque (12-8) grâce à deux lancers-francs de McGusty. NDiaye est lui aussi à deux fautes. Beaufort met dedans (15-8). Marcher sifflé à Appleby.Nikolic en pénétration (17-11).
Temps-mort pris par Nanterre. Thomas Dufant et son comparse sont agréables à écouter. Nicolas Lang rentre : ficelle (19-11). Nikolic assure au rebond.Beaufort énorme en shoot ouvert (21-13). Bibbins est en garbage time. Fall Faye pénètre version taureau (21-16). Nenadic provoque la défense banlieusarde (23-18).
Le CSP joue bien face à la défense naïve des franciliens

Belle maîtrise des locaux (45-31)
Possession CSP. Début de quart-temps brouillon des deux équipes. Beau panier de Fall Faye (23-20). Réaction idoine de Kantzouris face à un mauvais début de Ugolin. Le CSP souffre dessous. Nenadic redonne cinq points d'avance (25-20). Nikolic malin provoque Sene (26-20).
Temps-mort pris à bon escient par le coach limougeaud suite à un panier de Ayayi. Celui-ci fait une faute sur un tir lointain de Nicolas Lang qui transforme ses lancers-francs (29-22). Appleby n'est pas dans le game. Chassang bien servi par Nikolic (31-24). Lang magnifique avec son tir à trois points (34-24), bien servi par Appleby.
Donnadieu prend un temps-mort, son équipe jouant contre nature. Contre-attaque de Nanterre (34-27). Chassang en contre-attaque puis Appleby permet au CSP de prendre le large ( 38-27). McGusty les assomme (41-27). Donnadieu est maussade. Faute d'Appleby sur remontée de balle adverse. Lang en version killer (43-28).
Rodriguez (0-2) aux lancers-francs. Fall Faye commet une faute sur Nenadic (44-28). Après une séquence brouillone, le ballon revient dans les mains de Bibbins qui réussit un tir primé (44-31). Chassang excellent lui aussi provoque la faute (45-31).
Le CSP jouant avec intensité et rigueur domine une équipe de Nanterre qui déjoue. Nicolas Lang est magique. Udaho fait une belle entrée en matière. Nikolic et Nenadic jouent avec sérieux. Beaufort joue juste.


Le CSP vacille avant de s'imposer sans coup férir (79-68)

Possession Nanterre. Beau rebond de Chassang. Lang bégaie au tir. Begarin provoque une faute 45-32). Idaho sonné prend un coup. Nikolic le remplace. Appleby au buzzer (48-32). Goins commet une faute offensive. Bibbins balance et réussit un tir miraculeux (35-48). Rodriguez les fait revenir à moins onze (37-48). Temps faible des limougeauds.
Temps-mort de Kantzouris.
Faute sifflée à Nikolic pour Fall Faye (40-48) . 4ème faute de Fall Faye. Nenadic sobre et brillant réussit un tir sous le cercle (50-40;). Faute de Bibbins sur Nenadic 52-42). Pinaut dans ses charentaises rate un shoot ouvert. Appelby perd deux ballons de suite (56-46).
Faute sur ce dernier qui reste sur le parquet (53-46). Le CSP souffre. Pinault permet aux siens de revenir à moins quatre (49-53). Ndiaye remet les siens dans le match (51-54).
Chassang met beaucoup d'énergie en prenant un rebond offensif (56-51). Faute sotte d'Ugolin qui ressort, grondé par le coach. Appleby après un mauvais quart-temps réussit un tire au buzzer (59-52).
Après un quart-temps offensif difficile et trop de perte de balles le CSP réussit tout de même grâce aux lancers-francs à rester devant (59-52).

Le CSP concerné domine Nanterre (79-68)
Possession CSP. Appleby en état de grâce (62-54). Bonne défense de Nanterre. Ndiaye nous fait mal sous le cercle (56-62). Faute sur Nikolic (63-56). Nanterre est à quatre points grâce à Bibbins . Chassang aux lancers-francs (64-59). Appleby tel un coup de tonnerre (67-61). Faute de Sene sur Lang (69-61). Beaublanc retient son souffle. Le même Sene marche à un moment crucial de cette fin de match à un peu plus de cinq minutes.
Temps-mort de Donnadieu.
Beaufort réussit un and one provoquant une faute de Sene qui dégoupille. Il prend une disqualifiante à 5 minutes 14 et s'en prend au public qui n'en demandait pas tant. Donnadieu s'agace. Beaufort et Lang sont aux lancers-francs (73-61). Il reste 4 minutes 52.
Nikolic à 3 points donne 15 points d'écart (76-61).Fin de match hachée. Le CSP maîtrise le tempo même si faute offensive des locaux. Fall faye met un coup à Nicolas Lang, qui réussit un de ses deux lancers-francs (77-63). Fischer aux lancers-francs se met la pression (1/2). C'est réussi pour l'espoir Kalemba (66-77). Pénible fin de match. Beau panier de Beaufort (79-68).

Belle maîtrise du CSP

Avec un coaching tout aussi sérieux que la prestation de son équipe.; L'équipe a montré de la pugnacité, du talent et surtout une force mentale high level tout d'abord pour se remettre de l'affront de la semaine dernière et surtout du merdier ambiant au club.

C'est tout d'abord sous le cercle que le CSP a battu la bataille du rebond en dépit des deux pivots de grande taille adverse et notamment de Ndiaye. Fatalitas est rentré sur le parquet lorsqu'au début du troisième quart-temps, les deux pivots (faute, blessure à l'oeil) ont du regagner le banc. Gros match de Chassang en gardien de la raquette et pourvoyeur de ballons sous le cercle adverse. Udanoh était bien parti, tout en tonicité, avant qu'il ne sorte pour gène à l'oeil. Nikolic est aussi 'un des grands bonhommes du rebond. Gros match en défense et efficacité en attaque.
Beaufort est la grosse révélation de la saison. Il amène de la sérénité pour son jeune âge. Il est le monsieur plus de l'équipe. Excellent des deux côtés du terrain.
Enfin, Nenadic a réalisé un gros match tout en sobriété. Quant à Goins, il s'est bien battu à l'instar de ses coéquipiers. McGusty s'est bien impliqué même si sa prestation est plutôt passable.
Sur Appleby, oui il est clutch. Sauf que ses deux pertes de balle ont redonné confiance aux visiteurs. Effectivement, très bon match offensif tout en étant insuffisant dans la conduite de balle.
Concernant Ugolin, l'attitude du coach et son manque de patience sont tout au moins suspects. Ses entrées suivies de sorties immédiates (twice) sont contre productives.

Quant à Nanterre, je réaffirme ce que j'ai déjà écrit sur cette équipe. Les ayant vu jouer à Maurice Thorez cette saison, je ne suis pas surpris de leur prestation ce soir. Cette équipe sous performe. Rodriguez a été palot. Bibbins a alterné le meilleur comme le pire. Quant à Sene, il est sorti du match tout seul. Les lancers-francs donnés au CSP à ce moment du match ont permis au club limougeaud de terminer tranquillement le match.

LE FLOP : LA COMMUNICATION DU CLUB

It's a shame. Seul le staf sportif communique, en bottant en touche comme il le peut. Normal, ce n'est pas son job. Exemple donné ce soir par l'intervention de l'assistant du coach qui illustre le manque de courage des dirigeants. Que fait la direction du club et la cellule communication qui laissent la com aux sportifs. Ah pour faire des blagues de potaches, la cellule communication est championne.
Quelle tristesse !

MATCH IMPORTANT FACE AU PORTEL

Le CSP se déplace au Portel, qui s'est fait dérouiller ce soir à Saint-Quentin, pour un match crucial dans l'optique de laisser ceux-ci loin derrière nous. Au vu du match de ce soir et de celui de nos futurs adversaires, il apparaît raisonnable d'envisager la victoire. La rencontre sera quand même difficile face à une vieille connaissance du CSP même s'il appartient à notre passé, soit Eric Girard. Duel sans soleil !

  • Autour du match
  • Commentaires (23)