Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Objectif TOP8

Illustration

Malgré son élimination en BCL, Limoges semble relever la tête dans le jeu en ayant enfin trouvé de la stabilité à la mène et une meilleure répartition des responsabilités offensives. Des réglages demeurent à effectuer et c'est en championnat ,où le poste 5 (dernier point contestable) sera moins pénalisant, que les hommes de Massimo pourront les effectuer. Cholet, surprise de la saison, se présente à Beaublanc toujours vissé sur le podium malgré une usante FIBA Europe Cup, le CSP parviendra-t-il à reprendre les 7 de débours du match aller ? Présentation.

La résurrection choletaise

A la veille des fêtes, nous avion un peu bâclé la présentation du Cholet Basket pris par les préparatifs des agapes, comme vous pouvez le constater en retrouvant ICI la preview du match aller, mais chose promise, chose due : nous allons nous rattraper.

Cholet, au bord du précipice en 2021 (14e) se sépare de son coach emblématique le turc Erman Kunter et recrute à la surprise générale le palois Laurent Vila pas spécialement reconnu pour ses exigences tactiques, sauf que la mayonnaise prend et que CB retrouve les playoffs l'an passé et fait même très peur au futur champion l'ASVEL, le poussant à une belle que les rhodaniens remportent d'un petit panier. Sévèrement carottés par la LNB qui regarde sans sourciller les places en coupe d'Europe distribuées aux 11ème et 15ème du championnat (on les a connus plus regardants !), Cholet choisit de retrouver l'Europe par la toute petite de porte de la FEC (C4) jusque là fuie des clubs hexagonaux faute à une rentabilité toute relative et une opposition sportive parfois "curieuse" (quand on joue le 6ème de Suède ou le vice-champion de Bulgarie...). Mais quaud ça veut, ça veut : non seulement le club des Mauges réalise une saison incroyable en France,(ayant même un temps été leader au classement) mais son succès se confirme sur la scène continentale avec une qualification aisée pour les 1/4 de finale. En revanche, CB est sous pression, ayant commis son premier faux pas en s'inclinant d'un point face au Budivelnyk Kyiv. Le début d'une inflexion de la dynamique positive avec l'arrivée de la période des matches qui comptent pour de vrai ?

L'effectif

Après le départ de la pépite Makoundou pour Monaco (où il vient d'être "courtisé" de façon assez indécente par Collet) et et de DJ Hogg on pouvait se dire que Cholet aurait le plus grand mal à reproduire sa belle saison 2022 en se basant sur Artis. Mais les mangeurs de Pitch font encore mieux avec les renforts de d'Ellis et Patton !

Les arrières/extérieurs

Dominic ARTIS à tout seigneur tout honneur. Le meneur américain est le top scoreur choletais (16,3pts) et tutoie des sommets statistiques qu'il n'vait plus connus depuis son passage dans le championnat polonais. Alors certes il a une gestuelle qui relève plus du latéral gauche servant son goal que de la mécanique soyeuse d'un Nico Lang mais l'efficacité n'est pas regardante. Pas un très grand passeur, il n'hésite en revanche pas à aller chicaner au rebond.

Gaylor CURIER En voilà un qu'il n'y a pas besoin de présenter aux limougeauds qui gardent un oeil sur l'équipe espoir. Le meneur tant décrié par les essssperts des réseuax sociaux limougeauds lors de son passage pro en 2014 (et pourtant si peu utilisé) est désormais une solide rotation dans l'élite. Beaublanc ne le reverra gambader ce weekend : Gaylor vient de se blesser à la cheville et est annoncé OUT pour 4 semaines. Cholet recherche un pigiste.

TJ Campbell Le lutin (1m75) est toujours là et du haut de ses 35 printemps, il continue à fournir quasiment 10pts et 3,5pds chaque semaine. En l'absence de Curier il risque d'être plus utilisé et nos meneurs devraient logiquement le dominer physiquement. Il faudra donc tenter des mismatches pour scorer sur sa tête.

Enzo GOUDOU-SINHA Le jeune meneur formé à Nancy et aguerri à Châlons-Reims est une bonne surprise du côté de la Meilleraie. Recruté pour compléter le banc, il s'avère une rotation rentable avec 7pts en 22min. Et si c'était lui le grand gagnant de l'entorse de Curier ?

Hugo ROBINEAU Un meneur maison, formé à la Gautier Académie et responsabilisé d'année en année. Il bénficie aujourd'hui d'une douzaine de minutes et amène 4,6pts. Prêté à l'ASA Basket (Alsace) en 2021, il est en train de creuser son trou en étant de toutes les sorties choletaises depuis 2 ans.

Boris DALLO L'arrière français est en pleine progression dans tous les domaines les points approchent la dizaine, mais les rebonds et les passes deviennent régulièrement conséquents. Après ses multiples expériences à l'étranger (Partizan, GLeague, Aris Salonique) il embrasse enfin un niveau de cadre plus en rapport avec son parcours.

Perry ELLIS Ancien de la très prestigieuse fac de Kansas, l'ailier a surtout bourlingué au Japon. Avec 12pts 4pds il réalise une très bonne saison (et encore meilleure en Europe) et s'avère un très bon soutien à Artis.

Les intérieurs

Justin PATTON, le "Dennis RODMAN des Mauges" (pas pour les 15rbds/match mais pour les couleurs capillaires extravagantes) use de ses 2m16 pour intimider dans la peinture choletaise. Après avoir longtemps flirté avec la NBA sans jamais s'y imposer, il s'est lassé de la GLeague et préfère désormais des rôles plus conséquents sur des saisons complètes en Europe.

Kim TILLIE le fils de l'entraîneur et frère de ces deux champions olympiques, qui a fait une belle carrière en EuroLeague (Baskonia, Olympiakos, Gran Canaria,) est maintenant revenu au pays. Après une expérience mitigée à l'ASVEL dans un rôle mineur, il retrouve les responsabilités avec Cholet depuis deux saisons. S'il ne joue que 16min en moyenne, il apporte sa précieuse expérience dans les moments chauds.

Neal SAKO Le jeune intérieur (24 ans) passé par la NM2 à sa sortie du centre de formation de Levallois. Il a eu de nouveau sa chance dans l'Elite l'an passé avec Châlons-Reims qui vivait une saison difficile. Il a gagné la confiance de Laurent Vila qui l'a recruté à Cholet, mais où il ne joue plus autant. Avec sa quinzaine de minutes, il cumule néanmoins pas loin de 5pts et 5rbds en rotationn derrière Patton. De retour de blessure.

L'analyse

Cholet fonctionne donc sur un effectif limité complété par des jeunes du centre de formation, dans la grande tradition locale. Darel Poirier (pigiste de Sako) vient de quitter la Meilleraie pour le Mordor, et le gobelin Vila devra donc compenser l'absence de Curier tout en gérant la concentration. En effet les têtes sont encore tournées vers la coupe d'Europe et la déception toute fraîche de la courte défaite en 1/4. Les attentes sont grandes pour le match retour où tout demeure possible pour rejoindre le dernier carré de la C4. Limoges bénéficiera peut-être d'un effet de relâchement mais les rouges et blancs semblent très attachés à leur présence sur le podium tricolore. De son côté le CSP devra trouver les bons réglages avec Klassen et Kadji... tout en accordant peut-être plus de temps de jeu à un Lucas UGOLIN qui n'en finit plus de prouver sa valeur et son efficacité, peu importe l'opposition. Limoges pourrait rejoindre Roanne qui recevra Monaco dimanche et retrouver le TOP8.

  • Autour du match
  • Commentaires (17)