Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Des métros pas à l'heure

Illustration

Limoges monte sur le ring de Marcel Cerdan pour affronter des Mets92 beaucoup moins fringants que la saison passée. Exit Wemby et Coulibali, hello Lolo Foirest sur le banc et Axel Toupane (forfait ce soir) en leaders bien isolés... Un groupe construit à la va-vite qui est à la peine en ce début de saison après un revers d'entrée face au promu St Quentin et une correction reçue à Bourg. Présentation.

Après sa belle perf à Strasbourg, le CSP tient une chance de faire un coup face à une équipe en manque de vécu collectif qui s'est incliné à domicile face à un SQBB pourtant annoncé comme faible (et qui en a pris une bonne vs Paris) et qui s'est fait fesser (-21) à Bourg. Cette formation montée à l'arrache sous la pression de la ligue après la saison incroyable (et les revenus associés) due à la présence de deux top-picks NBA et une médiatisation sans égale a bien du mal à se mettre en branle. Pas dit qu'on revoit les boulonnais à Roland Garros cette année, par contre si Limoges pouvait profiter de l'occase pour en mettre une à gauche et prendre ainsi la deuxième victoire de la saison.

L'effectif

Prenez un coach qui sort d'une saison de ProB où son club a été relégué : Laurent FOIREST, assistant de Vinnie La Lose en équipe de France, ex-coach de Quimper désormais en NM1. Filez lui un budget moyen pour la division et demandez de lui de faire une bonne saison en ayant un seul joueur sous contrat au coeur de l'été... vous l'aurez compris : ça s'appelle une mission impossible et les premiers résultats en attestent. Ajoutez à cela une blessure une des recrues majeures et vous obtenez les Boulogne-Levallois Metropolitans 2023-24 !

Jordan THEODORE : La recrue star au CV rutilant qui fleure bon l'Europe. Pas d'bol ! Il s'est blessé et sera de côté pour au moins 4 à 6 semaines. Le club a fait appel à Dee BOST pour assurer l'intérim mais heureusement pour nous, l'américain n'a pas été qualifié pour ce match.

Grant SHERFIELD sera donc dépositaire du jeu des franciliens et autant vous dire qu'un rookie NCAA plutôt attiré par le cercle ce n'est peut-être pas l'idéal quand on doit développer un collectif. Avec 18,5pts de moyenne sur les 2 premières sorties pour seulement 2 passes en moyenne, la mission sera simple : museler le meneur et/ou lui faire faire des fautes en jouant systématiquement sur lui dès le départ.

Lahaou KONATE Seul survivant du Wemby circus qui a pu apprécier la tournée aux States pour affronter de la GLeague, la saison va lui paraître bien longue. Longtemps resté seul joueur du club, il mettra ses qualités défensives au service de l'équipe, attention à ne pas le laisser prendre confiance au tir en étant dans ses appuis.

Tevin BROWN Un import de Nouvelle Zélande où il a remporté le titre avec des grosses stats. Beaucoup moins en verve pour le moment (sous les 10pts), cet arrière passé par la GLeague est pour le moment un peu manchot aux LF (66%) et ce défaut n'est pas nouveau. N'hésitons pas à faire faute sur lui pour encore une fois retirer une option offensive aux Mets.

Axel TOUPANE LA grosse recrue de l'été ! Chippé aux voisin du Paris Basketball pressé de s'en débarrasser pour recruter la quasi-intégralité de l'effectif de Bonn vainqueur de la BCL. L'ex-NBAer n'a pas fait un immense retour avec le club de la capitale et est là pour se (re)relancer à 31 ans. Malheureusement blessé au genou dès le match d'ouverture vs St Quentin, il n'a pas participé à la défaite contre Bourg. Le club aurait approché Rudy DEMAHIS-BALLOU sauf que rien n'est signé pour le moment (source BeBasket).

Fabian WHITE Un intérieur qui peut se décaler à l'aile. Encore un import de GLeague, White sort de la Fac de Houston (comme un certain Michael YOUNG) il dispose d'une envergure hors du commun qui lui permet de bien protéger le cercle et de capter des rebonds malgré ses 2,01 petits mètres. 12,5pts 4rbds, il profite à fond des tickets shoots libérés par les blessés, y-compris derrière l'arc où il n'est pas manchot.

Paulius SOROKAS De l'intérieur lituanien bien bûcheron comme on les aime. Seulement 2m03 sous la toise mais beaucoup d'énergie. Problème, cet ancien du Zalgiris semble avoir du mal à trouver ses marques en Betclic Elite : 0,5 d'éval sur les 2 premières levées c'est peu... Ses dernières saisons en Italie fleuraient bon les 10-12pts et 4-6rbds. S'il pouvait attendre encore un match avant de se mettre en rythme, ça nous irait totalement !

Abdoulaye LOUM L'ex-dijonnais est toujours aussi précieux sous les cercles. Ne nous fions pas aus statistiques pour évaluer son influence sur le jeu. Loum c'ets de la dissuasion et du massage de côtes pendant les 15min qu'il passe sur un terrain. Autant de rebonds que de points... que de fautes ! Un combat physique en perspective.

Josh CARLTON Le pivot désormais connu en Betclic Elite avec une grosse saison au Mans l'an dernier (10,7pts 6,4rbds 14,4 d'éval). Et il repart sur de bonnes bases le bougre : 12pts 5rbds mais 3,5 balles perdues... signe comme la plupart de ses camarades que les automatismes ne sont pas là. D'ailleurs avec 15BP en moyenne par les Mets, on tient peut-être une des clés du match. Carlton sera bien seul au pivot, alors autant l'user avec Shittu et que Chassang l'achève !

L'Analyse

Si on fait les comptes : Boulogne Levallois alignera ce soir 7 pros et 3 espoirs dans un collectif très relatif. Ne nous méprenons pas, ce groupe a un tout autre potentiel et c'est sans doute une chance de les prendre dans cette configuration. Espérons que coach Kantzouris saura faire comprendre à ses ouailles qu'il ne faudra pas faire preuve de suffisance et jouer sérieusement et pleinement ces Mets pour mettre une nouvelle victoire de côté dans l'opération maintien 2024 ! A noter côté limougeaud que Danilo NIKOLIC s'est entraîné avec le groupe. Qualifié par la LNB, il sera aligné mercredi à Marcel Cerdan.

  • Autour du match
  • Commentaires (23)