Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Lettons flingueurs ?

Illustration

Victoire obligatoire en Lettonie pour conserver des chances crédibles de qualification pour le 2ème tour de BCL. Riga dispute un championnat réputé faible et ne comptait que 3 US dans ses rangs avant l'arrivée d'un renfort la semaine dernière. Mais les cartes sont désormais rebattues ! Présentation.

L'effectif

On se faisait une joie de vous parler de Gerry BLAKES qui avait (salement) planté St Vallier cet été en signant à Riga, mais le convalescent du genou n'a finalement pas été conservé par les lettons qui n'étaient pas satisfaits de son rendement.

Les arrières

Commençons par LA mauvaise nouvelle pour nous : Riga vient de recruter Glenn COSEY. Meneur américain qui a débuté sa carrière en ProB sous les couleurs d'Evreux en 2014-15 et qui a, depuis, écumé l'Europe ; dont le VEF avec qui il a été champion en 2019. Joueur apprécié du côté de la Riga Arena, Cosey a signé son retour en championnat avec un match référence à 17pts, 8rbds et 4pds en seulement 26min... La bonne nouvelle ? 16 d'éval seulement car 4 balles perdues et une jolie vendange à 3pts (4/11). Une piste pour le faire déjouer ?

Artis ATE, meneur letton expérimenté de 33 ans, entame sa 4ème saison de BCL avec aussi quelques saisons de FEC (C4) au compteur. Rien de flashy, mais du sérieux comme souvent chez les joueurs de l'Est. Un profil plus scoreur qu'organisateur.

Kristers ZORIKS est un combo 1/2, paradoxalement meilleur passeur de l'équipe que ce soit en championnat ou en BCL. Il jouait jusque là un peu plus qu'Ate, mais l'arrivée de Cosey risque de rebattre les cartes. Il était aussi le meilleur marqueur de l'équipe en championnat (16,5 pts) mais, là encore, la concurrence américaine va lui faire de l'ombre.

Emils KRUMINS, 21 ans (4 saisons pros au compteur) et déjà responsabilisé régulièrement au delà des 13min/match. Pas de stats énormes mais une présence dans la rotation qu'il ne faudra pas considérer comme menu fretin.

Vitaly ZOTOV est un meneur ukrainien de 25 ans qui s'est engagé avec Riga après l'invasion russe, alors qu'il évoluait jusque là à Dnipro. Responsabilisé entre 16 et 19mn par le coach letton, il affiche un rendement de 6pts/3pds qui n'est pas anecdotique.

Alberts PUTANS , encore un meneur (si Limoges en manque, Riga les cumule), est à peu près tout sauf un scoreur. Lui aussi devrait pas mal souffrir de l'arrivée de Cosey.

Les extérieurs

Daniel HAMILTON, élégant arrière/ailier rebondeur issu de la prestigieuse fac de UConn et drafté en 56ème position en 2016 par Denver, a disputé 25 matchs en tout avec OKC et Atlanta. Il a ensuite pris la direction de la GLeague, puis de l'Europe : la Turquie puis la Grèce sans rien gagner et enfin Riga pour tenter de s'imposer. Joueur complet, le rookie de l'année NCAA 2015 sait scorer, capter du rebond mais aussi distiller de jolies offrandes. Un gros client à défendre.

Jamar ABRAMS. L'ailier vétéran US (33 ans) a passé toute sa carrière pro en Europe, après une tentative Gleague et un essai au Canada) : Slovénie, Roumanie, Allemagne Russie, Grèce et même France avec Le Portel en 2021 puis des piges à Poitiers et Blois en ProB. Toujours capable de donner une dizaine de points sans forcer et de poser quelques dunks spectaculaires.

Roberts BERZINS. Une dizaine de minutes de jeu pour l'ailier letton de 21 ans, qui découvre les compétitions continentales avec Riga. Petit rendement là encore, mais un jeune joueur qui défendra dur et donnera des écrans.

Les intérieurs

Marius GULBIS, intérieur letton de 37 ans, a fait l'intégralité de sa carrière (de bucheron) en Lettonie avec une toute petite incartade au Portugal. Ex-international, il a une longue expérience des coupes d'Europe entre BCL, EuroCup et FEC (C4). Il a tout connu sauf l'EuroLeague. Toujours autour de 12-13pts et 3,5rbds pour ce poste 4 inoxydable, que Desi Rodriguez devra contenir.

Anrijs MISKA. Comme sur les autres postes, la rotation est confinée à une jeune pousse (22 ans). 10 à 12 minutes en championnat comme en BCL, mais un rendement très anecdotique, la plupart des ballons étant consommés par les extérieurs et le pivot US.

Nysier BROOKS est un jeune pivot américain, prototype du seven-footer avec ses 213 centimètres ; mais 8pts 6rbds, c'est un peu court pour un "grobabar". Signé dans des grosses facs en NCAA : Cincinnati, Miami puis Ole Miss, "Nas" a toujours été perçu comme une arme de dissuasion mais pas comme une menace offensive. Pour faire simple, l'ami Nas est un peu naze en attaque et a les mains carrées ! Attention tout de même parce que sous le cercle, personne ne rate !

Un dernier pivot letton pour terminer. Ilja GROMOVS, 28 ans, 2,5pts / 4,5rbds pour 15min en BCL. 2m11 qui gêneront nos intérieurs chaque minute qu'il passera sur le terrain les bras en l'air.

Analyse

Pas bien difficile de comprendre pourquoi Riga est encore fanny en BCL : si l'effectif est riche, il est assez déséquilibré, en particulier le delta entre titulaires et remplaçants. Un meneur créateur faisait jusque là cruellement défaut, mais l'arrivée de Cosey semble avoir résolu ce problème. Il faudra donc compter sur l'inexpérience des rotations ou sur un cadenassage en règle de la ligne arrière pour ne pas finir éparpillés façon puzzle et espérer enfin débloquer le compteur européen du CSP.

  • Autour du match
  • Commentaires (25)